comment traiter une peau grasse

Pfff.…30 ans et la peau grasse à boutons !

By on mai 1, 2016, in Aroma & Co

Et oui, une peau grasse et parfois avec des boutons n’est pas réservée aux petits jeunes de 15 ans qu’on voit à la sortie des classes ! La preuve, ma copine I**** m’a réclamé cet article pour l’aider (pow pow pow dédicace !!! bon….j’ai mis des **** car c’est pas très flatteur comme dédicace quand même)

La peau grasse est une peau qui subit une surproduction de sébum. Pour comprendre le processus, il faut savoir que le sébum est produit par les glandes sébacées, qui sont elles-mêmes contrôlées par des hormones appelées « androgènes ».

Pour faire simple (très simple), les androgènes vont faire leur taf, hop hop hop, qui déclenche la production de sébum par les glandes sébacées.

Et on en vient à la principale cause de la peau grasse : certain d’entre nous ont des glandes sébacées plus sensibles que les autres aux androgènes, et produisent donc plus de sébum que la normale sous leur action. Et ça malheureusement c’est purement génétique.

Outre cela, tout ce que va subir notre peau va influencer son état. En effet, une peau grasse à problèmes est une peau fragile. Face à une agression (soleil, produit agressif, gommage abrasif, froid…), elle va se défendre en produisant plus de sébum.

Et les boutons dans tout ça ? Ils sont le résultat d’une peau grasse et d’une prolifération des bactéries naturellement présentes dans les glandes sébacées.

Le trop plein de gras va boucher les pores de la peau. Quand les bactéries habituellement inoffensives vont se retrouver piéger dans les pores bouchés, cela va créer un bouton.

 

La lutte sur tous les fronts (fronts….boutons…ahah…bon ok je me tais)

1/ La routine de nettoyage

Il est indispensable de traiter votre peau comme vous traiteriez votre top en soie Sandro acheté 180€. En gros, avec beaucoup de douceur et de délicatesse !

Pour cela, nettoyez votre visage matin et soir avec un gel nettoyant très doux. Le plus important est de le choisir sans tensio-actifs agressifs. Les plus courants à bannir sont les sodium lauryl sulfate et les ammonium lauryl sulfate (regardez les compo car ils sont présents y compris dans les produits bio). Rincez avec une eau à peine tiède et surtout, pulvérisez après de l’eau minérale ou mieux encore, de l’eau florale de tea tree par exemple, pour neutraliser le calcaire, qui agit comme des micro-couteaux sur votre peau.

 

2/ Un hydra-traitant à base d’huiles essentielles  à mettre tous les soir

Les huiles essentielles vont pouvoir réguler la production de sébum mais également agir comme antibactérien pour éviter la prolifération de boutons.

Dans un flacon, mélanger :

  • 25 gouttes HE Petitgrain Bigarade (régulatrice de sébum et cicatrisante)
  • 25 gouttes HE Palmarosa (anti-bactérien)
  • 10 gouttes HE Lavande vrai (antiseptique et cicatrisant)
  • 20 gouttes HE Sauge sclarée (régulateur hormonal)
  • 50 ml d’Huile de jojoba

Le choix d’une huile peut paraître étonnant pour traiter une peau grasse mais comme je l’ai dit plus haut, une peau grasse le devient encore plus quand elle se sent agressée. Inversement, quand on lui apporte quelque chose qui ressemble au sébum, elle ne se sent pas obligé d’en produire plus ! De plus, l’huile de jojoba a de magnifiques propriétés de régulation de sébum. Elle est totalement adaptée.

 

3 / Un soin hebdomadaire

On ressent souvent sa peau grasse et ses boutons comme une peau sale qui a besoin d’être karcherisée. C’est une erreur et le reflexe est souvent le pire : on se fait des gommages à répétition ! Le résultat est rapidement l’inverse de l’attendu puisqu’une, fois de plus, la peau se sent agressée et produit plus de sébum.

Si vous tenez à vos gommages, optez pour des produits sans grain. Le problème c’est qu’ils coutent souvent cher ! Autre option, c’est d’utiliser une éponge konjac qui va gommer tout en douceur vos cellules mortes. Franchement, le résultat est moins époustouflant qu’un gommage (genre « ouah ma peau est toute douce, toute claire ») mais à long terme, vous ne regretterez pas.

Ce que je vous conseille surtout, c’est de faire un masque à l’argile 1 à 2 fois par semaine. Moi j’utilise le CATTIER à l’argile rose qui est adapté aux peaux sensibles.

 

4/ Des compléments alimentaires

On parle souvent de beauté intérieure (de façon un peu hypocrite d’ailleurs vu la société dans laquelle on vit….Amy Schumer a fait un clip (ici) plutôt drôle à ce sujet d’ailleurs !) mais cette notion s’applique particulièrement quand on parle de compléments alimentaires !

L’alimentation a un vrai rôle dans la qualité de la peau. En effet, la peau est un organe d’élimination. Ca ne vous est jamais arrivé de trop boire la veille, et de sentir l’alcool par les pores de votre peau ? Bon…OK…je m’égare là..

Bref, tout ça pour dire que ce que vous allez manger va se ressentir, d’une façon plus ou moins marquée selon les gens, sur votre peau.

Des compléments alimentaires de zinc sont parfaitement adaptés en cas de peau grasse puisqu’ils régulent l’excès de sébum. A faire en cure 1 à 2 fois par an

 

5/ Un régulateur hormonal naturel

Comme nous l’avons vu au début de cette innnnnnnterminable article (c’est cool si vous êtes encore là !), la peau grasse et l’acné adulte ont la plupart du temps une cause hormonale. Les traitements hormonaux sont plutôt lourds en général et sont rarement prescrits pour une histoire de peau. Mais il existe des produits naturels qui peuvent aider à réguler la machine, notamment l’infusion de sauge. Elle a la réputation de stimuler la production d’œstrogènes chez la femme et donc…..et donc ? de contrebalancer l’action des androgènes !! On en revient la !

Prenez une 1 grosse cuillère à café de feuilles de sauge (à acheter en magasin bio) et faites les bouillir avec de l’équivalent d’une grosse tasse à thé, et ce pendant 15 minutes. Buvez cette infusion 2 fois par jour. Toutefois, il est déconseillé de la prendre en continue car elle peut faire monter la tension. (pas plus de 7 jours par mois on va dire, peut être pour les périodes où l’état de votre peau est pire que d’habitude)

(Attention, la sauge est déconseillée aux personnes prenant des médicaments anti-coagulants, aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’hypertension)

 

Pour finir, il faut savoir que la prise de pilule influence l’action des androgènes puisque, suivant leurs compositions, elles peuvent avoir une action androgénique ou une action anti-androgénique. Donc, si vous êtes sous pilule, il serait intéressant de voir avec votre médecin si la pilule que vous prenez n’est pas androgénique (et donc favorisant la peau grasse). Apparemment, (j’ai jamais vérifié mais bon…) la plupart des pilules remboursées le sont. Il vous faudra peut être passer à une pilule non prise en charge. A vous de voir…

Sur ce, bonne lutte !! 😉

 

Rappel : Les huiles essentielles sont des substances actives puissantes. Il est indispensable de faire un test sur une petite partie de peau avant toute utilisation, afin de s’assurer de ne pas développer de réaction allergique. Par précaution, les huiles essentielles sont à éviter en cas de pathologie particulière, en cas de grossesse ou chez les enfants. 

De plus, en cas de symptômes persistants, il est indispensable de consulter un médecin.

 

1

Trackbacks and Pingbacks

  • Pfff.…30 ans et la peau grasse à ...

    […] La principale cause de la peau grasse : certain d’entre nous ont des glandes sébacées plus sensibles que les autres aux androgènes, et produisent donc plus de sébum que la normale sous leur action. Et ça malheureusement c’est purement génétique.  […]

Reply