drainage printemps

Médecine chinoise, printemps et huiles essentielles

By on avril 2, 2016, in Aroma & Co

Je ne me suis jamais beaucoup intéressée à la médecine chinoise, non pas parce que je n’y crois pas, ou que je trouve ça nul…mais surtout parce que si on devait s’intéresser de près à toutes les choses qui peuvent potentiellement nous intéresser, il nous faudrait des journées de 30h !

Je vous raconte ça car j’ai assisté il y a quelques jours à un atelier d’aroma « l’énergie du printemps » animé par Aude Maillard (Docteur en pharmacie et aromathérapeute). Elle a introduit son atelier avec des notions de médecine chinoise…..qui ne m’ont pas beaucoup parlé je vous avoue ! Mais, quand les journées de 30h existeront, je creuserai peut être !

En version simple (mais alors VRAIMENT simple, le genre de simple où si un expert en médecine chinoise me lit, il me jette des pierres), un parallèle est fait entre le printemps, qui est vraiment considéré comme un renouveau de la nature : le soleil revient, les arbres recommencent à créer de la sève, les fleurs bourgeonnent…..et le corps, qui fonctionne en synergie avec la nature, et qui se « réveille » donc également : la circulation sanguine s’accélère et le métabolisme avec.

En médecine chinoise, le foie est donc vraiment l’organe du printemps, qu’il faut relancer et soutenir.

Ce qui n’est pas illogique puisque, anatomiquement parlant, le foie reçoit le sang, le nettoie, le redistribue aux organes de l’organisme, tout en produisant des protéines essentielles à sa bonne circulation (message identique que plus haut adressé aux experts en biologie).

Qu’on y croit ou pas en tout cas, je pense qu’il n’est pas inutile une fois par an de nettoyer son foie, pour l’aider dans ses fonctions. Car lorsqu’il est engorgé, il n’arrive plus à remplir son rôle de purificateur du sang. Du coup, les déchets restent dans la circulation sanguine et « polluent » les autres organes. Ce qui peut provoquer des maladies ou simplement des gênes. (du verbe gêner)

 

Voici donc la synergie conseillée par Aude Maillard pour nettoyer, drainer et régénérer le foie , et plus globalement, les émonctoires (foie, rein, peau, intestin) avec les huiles essentielles :

Prendre un petit flacon avec codigoutte et mélanger :

  • 1ml d’HE livèche  (soutient l’activité du foie)
  • 1ml d’HE céleri  (stimule )
  • 3ml d’HE menthe poivrée  (décongestionne, stimule et draine)
  • 2ml d’HE romarin a verbénone (draine et régénère)
  • 1ml d’HE carotte  (draine)

Pour rappel 1ml = 30 gouttes environ

Avant le petit-dejeuner et le diner, prenez une cuillère d’huile (de lin par exemple mais une autre fera l’affaire) et mélangez-y 2 gouttes de la synergie, et ce pendant 3 semaines.

 

Je n’ai pas encore essayé car je pars aux Etats-Unis dans quelques jours et je ne vois pas bien l’intérêt de commencer maintenant. Et puis, je pense que mon foie aura bien besoin d’un nettoyage à mon retour, avec toutes les cochonneries qu’il va avaler !

Donc rendez vous dans quelques semaines quand j’aurai testé, je ne manquerai pas de vous faire un compte-rendu des résultats.

A bientôt !

 

Rappel : Les huiles essentielles sont des substances actives puissantes. Par précaution, les huiles essentielles sont à éviter en cas de pathologie particulière, en cas de grossesse ou chez les enfants. De plus, en cas de symptômes persistants, il est indispensable de consulter un médecin.

2
  • yaya

    On dirait un psylo:-)

  • laurence fournier

    Ahah je devrais faire attention en choisissant mes photos ! Mais j aime bien, c’est mignon 😉

Trackbacks and Pingbacks

Reply