coiffeur cheveux bouclés

Le jour où je suis tombée amoureuse de ma coiffeuse

By on février 4, 2016, in J'ai testé

J’ai toujours eu du mal à rencontrer le coiffeur de ma vie. C’est pas faute de mettre de la bonne volonté hein….je suis en recherche active, ouverte aux nouvelles expériences et pas butée sur un type particulier : chaîne ou indépendant, cher ou moins cher, à Paris, en banlieue…j’ai tout essayé !

Le problème est toujours le même : pourquoi les coiffeurs que je rencontre ne m’acceptent pas comme je suis ? Pourquoi ils s’entêtent à couper mes cheveux bouclés comme ils le font avec des cheveux raides et pourquoi notre 1er rendez-vous se fini toujours avec la question qui gâche tout « on fait un brushing baby ? » ???

Notre histoire d’amour s’arrête généralement brutalement au 1er shampoing qui suit, quand, Oh rage, Oh désespoir, mes cheveux retrouvent leur forme naturelle.

Déception après déception, fatiguée de toutes ces rencontres sans lendemain, j’ai fini par renoncer et pendant très longtemps, j’ai compensé mes manques avec un hairtoy nommé Babylis.

 

Un jour, en surfant sur adopteuncoiffeur.com (je déconne hein ? ça existe pas….enfin, je crois pas !), je tombe sur un article parlant d’une jeune coiffeuse, photographe également, formée à Londres, et surtout spécialiste des cheveux bouclés/frisés.

Mon cœur fait boom, j’ai peut-être trouvé la perle rare.

Je vais sur son site web, je vois que les tarifs sont plutôt raisonnables. 60€ la coupe, c’est très loin des 140€ demandés par un autre spécialiste du cheveux bouclés que je ne citerai pas (ça commence par « Fa » et ça fini par « B » et il y a « rida » au milieu…mais n’insistez pas, je ne vous direz pas son nom !!)

Allez hop, ni une, ni deux, je mets Dorah dans mon panier !!

 

La rencontre

Le rendez-vous est fixé 2 jours plus tard. Son salon est un grand espace brut mi-salon de coiffure, mi-lieu d expo. Un grand monsieur m’accueille et me dit de m’installer. Bon ok, c’est bien gentil jeune homme mais elle est où Dorah ?

Et là, je la vois…telle une déesse…en train de masser la tête d’une autre femme…Hein, quoi ? Pourquoi elle masse la tête d’une autre femme ? Ah… me voilà déjà jalouse !!

 

La découverte

Quand enfin vient mon tour, Dorah m’observe, elle passe ses mains dans mes cheveux, elle me demande de secouer la tête, elle prend ses ciseaux et là….coui couic couic ! Et oui, Dorah, elle coupe à sec ! Elle m’explique qu’il est impossible de couper les cheveux bouclés sur cheveux mouillés, qu’il est indispensable d’observer comment la boucle est faites, comment elle tombe, pour bien la couper. Les ciseaux dansent autour de ma tête, j’ai l’impression d’être la Venus de Milo entre les mains de son sculpteur (sauf les bras hein ?)

 

L’attachement

Pendant la coupe, nous commençons à parler de tout et de rien…Attention, c’est très loin des discussions lourdes où la coiffeuse te raconte sa vie ou au contraire où elle te pose des milliers de questions sur la tienne.

Non là, on parle coiffure, sa formation à Londres, la comparaison avec les coiffeurs formés en France. Elle me donne des conseils pour entretenir mes boucles. C’est fluide, c’est agréable, le temps passe trop vite, c’est le plus beau jour de la vie de mes cheveux (non non je n’en rajoute pas du tout !!).

Et Dorah, elle n’essaie pas de te refourguer des produits à tout prix ! Et ça j’aime !

Je ressors avec une coiffure que j’adore. Pas de brushing, mes boucles sont bien dessinées, le volume est maitrisé. D’ailleurs, quand je vois mes amies le soir, elles me disent toutes que j’ai l’air rayonnante : « allez avoue t’as rencontré quelqu’un ? »

Oui, j’ai rencontré quelqu’un, oui je suis heureuse mais je doute : « est-ce que ça va être comme tous les autres, vais-je me réveiller dans quelques jours et me rendre compte que ce n’était qu’un rêve ? »

 

L’exaltation

3 jours après, l’heure du shampoing a sonné. Je shampouine donc, j’après-shampouine puis je laisse sécher au naturel, en scrunchant (oui, oui du verbe scruncher) de temps en temps.

Et là….Et là…..mes cheveux sont au tops, mes boucles magnifiques.

 

C’est ce jour là que je suis tombée amoureuse de ma coiffeuse !!!!

 

Dorah Hair, 184 rue Saint Martin, 75003 PARIS

 

0

Reply